Energie / Climat | le 13 juillet 2016

Région Grand-Est : enfin un outil pour calculer le potentiel solaire de votre habitation !

Strasbourg, le 12 juillet 2016 – Greenpeace lance aujourd’hui une plateforme, « Le solaire se lève à l’Est », via laquelle les habitants du Grand-Est peuvent calculer le potentiel solaire de leur toit. Révélateur du très grand potentiel énergétique et économique du solaire dans la région, cet outil web permet aux citoyens de jouer un rôle clé dans la transition énergétique.

Calculer son potentiel solaire en quelques clics

Sur cette plateforme, les habitants du Grand-Est pourront calculer le potentiel solaire de leur habitation grâce à une application web développée par In Sun We Trust et mise gratuitement à la disposition de Greenpeace.

Ludique et facile d’utilisation, l’outil permet aux citoyens d’avoir un aperçu des avantages tant énergétiques qu’économiques qu’ils obtiendraient en installant des panneaux solaires sur leur toit.

« Le solaire se lève à l’Est » se veut aussi une plateforme d’informations pour les habitants du Grand-Est, sur le potentiel du solaire dans leur région, une énergie renouvelable encore trop peu exploitée.

Un outil pour faire ses propres choix énergétiques

Les habitants du Grand-Est montrent un intérêt particulier pour le développement des énergies renouvelables dans leur région, tant pour des raisons environnementales, sanitaires qu’économiques. C’est ce que révélait un sondage Institut CSA commandé par Greenpeace en novembre 2015. Parmi les sondés, 86 % pensent que les énergies renouvelables auraient un impact positif pour l’économie locale et 88 % sont favorables au solaire.

L’une des premières étapes vers un développement renforcé des énergies renouvelables dans le Grand-Est, c’est que ses habitants puissent constater d’eux-mêmes le potentiel solaire de la région. La plateforme « Le solaire se lève à l’Est » leur permet non seulement d’avoir accès à cette information mais aussi de gagner en autonomie en ce qui concerne leurs choix énergétiques.

Le solaire, énergie d’avenir dans la région Grand-Est

Selon le rapport annuel de l’Agence internationale de l’énergie, installer des panneaux solaires sur les toits des bâtiments pourrait permettre de fournir un tiers de la consommation électrique des villes d’ici à 2050.

A l’échelle de la région Grand-Est, l’ADEME a calculé que le gisement du solaire est de 38,8 GW, ce qui représente 80 % de la consommation électrique actuelle de la région.
Le potentiel est donc bien là mais encore trop peu exploité puisque seulement 0,6 GW de solaire sont actuellement installés.

Pourtant, développer le solaire dans la région, c’est relocaliser la production d’énergie tout en créant de l’emploi et des revenus dans un territoire.
Les habitants de la région Grand-Est ont donc tout à gagner en s’intéressant au potentiel solaire de leur toit et de leur région !

Contact
Méryl Sotty, chargée de communication : 06 73 89 48 90