Energie / Climat | le 11 décembre 2015

COP 21 : action surprise de Greenpeace place Charles de Gaulle-Etoile à Paris pour interpeller François Hollande

Paris, le 11 décembre 2015 – Alors que la COP21 entre dans ses dernières heures de négociations, 80 activistes de Greenpeace organisent actuellement une grande action place de l’Etoile à Paris pour rappeler à François Hollande, hôte de la conférence mondiale sur le climat, l’urgence d’avancer la transition énergétique en France et de passer aux énergies renouvelables.

Une trentaine de militant-e-s sont actuellement sur le toit de l’Arc de Triomphe et un activiste est suspendu dans le vide, à 30m de hauteur avec deux banderoles interpellant directement le président français « M. Hollande : renouvelez l’énergie ».

Dans le même temps, plus de 50 militant-e-s Greenpeace ont dessiné autour de l’Arc de Triomphe et dans les rues adjacentes un soleil jaune de plus de 300 m de diamètre et ont tenté de déployer une banderole de 210 mètres carrés « 100% renouvelables ».

Ce militant suspendu dans le vide symbolise malheureusement bien l’avenir de notre planète qui ne tient qu’à un fil. La seule solution pour construire un avenir durable tout en luttant contre les dérèglements climatiques, c’est de transformer notre modèle énergétique en le basant sur les énergies renouvelables », souligne Frédéric Amiel de Greenpeace France.

« En France, la loi de transition énergétique existe mais l’Etat traîne des pieds. Il n’y a toujours aucune mesure de mise en œuvre, ni aucun calendrier alors que cela aurait dû être le cas bien avant la COP. Sans action concrète, le bilan de François Hollande en matière de transition énergétique sera vide », ajoute Frédéric Amiel.

Kumi Naidoo, directeur de Greenpeace international, et Jean-François Julliard, directeur de Greenpeace France, ont remis ce matin à l’Elysée plus de 100 000 signatures d’une pétition demandant à François Hollande de lancer concrètement la transition énergétique en France.

Toujours dans le cadre de cette campagne, 10 000 autocollants ont été apposés depuis la semaine dernière dans Paris et plusieurs grandes villes de France, pour rappeler, jusqu’au Bourget, que les énergies renouvelables ne sont pas une utopie, mais bien une réalité.

Notes :

– Porte-parole francophone et anglophone disponibles sur place et au Bourget

– Photos et vidéos disponible prochainement ici : http://www.salledepresse.com/fr/org/greenpeace/-/event/771

– Pour appliquer la loi de transition énergétique, et atteindre 27% de renouvelables électriques en 2020 et 40% en 2030, François Hollande doit doubler le rythme annuel de développement de l’éolien et du solaire jusqu’à la fin de son mandat. Cela représente 720 éoliennes et 8 km2 de photovoltaïque en moyenne chaque année.